Une affaire judiciaire inédite en France !

Grâce à leur tenacité et à l’engagement de leur avocat Maître Fabrice Delinde, la famille syrienne qui se porte partie civile contre les jihadistes dont le français Maxime Hauchard, l’un des bourreaux de leur fils, a pu exprimer sa douleur et raconter au juge et aux médias les circonstances du crime commis contre leur fils par Daech.

Vendredi 25 mars à 14h30, les parents ont répondu présent à la convocation du juge anti terroriste qui les a reçu au palais de justice de Paris. Durant quatre heures, ils ont décrit au juge le processus infernal utilisé pendant deux ans par les terroristes : chantages, menaces, insultes et souffrances psychologique infligées notamment les moments de tortures  de leur fils.

Cette affaire inédite en France, a interpellé de nombreux médias dont RTL, France 24, Europe 1, France 3…

Émue, la famille répond aux questions des médias qui se succèdent et répète photos à l’appuis un récit poignant :

notre fils était marié et père d’un petit garçon. Il avait 30 ans lorsqu’il a été capturé le 13 janvier 2013 par les rebelles de l’armée libre qu’ils l’ont torturé durant sept mois avant de le vendre à Jabhat Al-Nosra. Cette dernière nous réclamait la somme de 30 millions L.S et faisait subir à notre fils comme à nous les mêmes atrocitées utilisées par leurs alliés de l’armée libre. Après 14 mois de tortures psychologiques de négociation et de médiation, Al-Nosra fini par accepter la somme de 2 millions et demi de L.S et promet de libérer notre fils… » La somme a été payée, mais le fils jamais récupéré !

Trois mois plus tard, la famille apprend par des amis de l’existence d’une vidéo sur les réseaux sociaux montrant l’exécution de leur fils par Daech. Stupéfiés, ils découvrent une vidéo de 18 minutes publiée par une chaîne libanaise montrant la mise en scène de sa mort avec 17 autres soldats de l’armée syrienne. Tous égorgés par des terroristes de Daech dont Maxime Hauchard.

La famille porte dignement son deuil et réclame justice ! Elle voudrait comprendre pourquoi des français qui vivent dans une société libre et civilisée viennent en Syrie égorger aux cris d’Allah-Akbar des êtres qu’ils leurs sont inconnus ?

Les parents adressent aux français un message de paix, de pardon et réclament l’union des peuples contre un terrorisme qu’ils qualifient de « terrorisme ambulant et de bombes à retardement prêtes à exploser partout  » !

Propos recueillis par Csppaix.

D’autres liens :

http://m.france24.com/fr/20160329-syrie-plainte-soldat-decapitation-daech-etat-islamique-jihad-Maxime-Hauchard-france-justice

http://mobile.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/des-victimes-de-daech-en-syrie-devant-la-justice-francaise_1381879.htm

http://www.franceinter.fr/depeche-la-famille-d-une-victime-syrienne-de-l-etat-islamique-entendue-par-un-juge-antiterroriste-fr

Laisser un commentaire